Déroulement de la consultation

La consultation en  ostéopathie comprend 3 temps majeurs : l’interrogatoire, le diagnostic et le traitement.

1- L’Interrogatoire

          Ce moment est un échange verbal entre le praticien et le patient. Cette prise de contact permet au patient d’exposer le motif de sa consultation du jour et les caractéristiques de la douleur. Il évoque les répercussions fonctionnelles et aborde l’ensemble des troubles qui occasionnent une entrave à sa bonne santé physique, psychologique…

                                                                 

          C’est à cette occasion que l’ostéopathe cherche à retracer le parcours médical antérieur (antécédents chirurgicaux, médicaux…), les habitudes de vies (travail, sports, loisirs…). Il pose des questions sur les examens éventuels (radio, scanner, IRM, bilans sanguins…) et les traitements déjà entrepris.

          C’est déjà à ce moment là que l’ostéopathe évalue la possibilité ou non qu’il a d’intervenir. La plainte du patient sera-t-elle améliorée par l’ostéopathie ? Ne faut-il pas faire d’examens complémentaires avant de le prendre en charge ? Faut-il référer le patient à un médecin ou un spécialiste ?

2- Le Diagnostic

                                                                

          Il consiste à observer, palper, tester, évaluer la qualité des tissus du corps afin de déterminer l’ensemble des modifications, des perturbations du fonctionnement optimal de l’organisme. Cet examen se fait dans les 3 positions principales : debout, assis et couché. Au cours de ces tests, l’ostéopathe s’intéresse évidemment à la personne dans son ensemble. L’ostéopathie est une approche globale et replace ainsi le symptôme, la douleur du jour dans le contexte général de l’individu en abordant les différents systèmes musculo-squelettique, viscéral, métabolique, psychologique.

          Il s’agit de comprendre comment la douleur a pu se manifester de telle ou telle façon et aussi de trouver le meilleur cheminement pour l’aborder afin de la faire disparaître.

3- Le Traitement

          Le traitement est toujours original et personnalisé à chacun en fonction du diagnostic spécifique ostéopathique établi au préalable. Ce traitement est exclusivement manuel. Il se fera par l’abord des différentes parties du corps qui ont été identifiées au cours du diagnostic comme ayant une implication dans la douleur ou le symptôme.

          L’ostéopathie est une approche douce et indolore. Certaines techniques peuvent être un peu plus sensibles mais l’ostéopathe vous avertira alors. Les techniques utilisées sont musculaires, articulaires, viscérales, crânienne ou plus générales…

 

          A l’issue du traitement, l’ostéopathe explique au patient son cheminement au cours du traitement et lui donne des conseils pour compléter le traitement et éviter les récidives. Il peut s’agir d’un autre RV, d’exercices à faire à la maison, d’une activité physique à reprendre, de conseils nutritionnels… Après le traitement, il est recommandé d’observer une période de repos relatif de 48h, il est possible d’aller travailler mais pas de participer à une compétition sportive de haut niveau. Cela signifie que votre corps a besoin de temps pour continuer à s’équilibrer, fatigue et courbatures peuvent apparaître pendant ce délai.

          Après le traitement, votre ostéopathe reste joignable pour les questions éventuelles.